7e billet d’humeur

Accueil / 7e billet d’humeur

7e billet d’humeur

Bonjour à tous, Brrrr !!!!

 

Nous sommes au cœur de l’hiver et je suis de retour à Saint Tropez où de nombreux rendez vous de travail m’attendent. Notre très charmant village de pêcheurs est calme et presque silencieux donnant la parole au vent, aux oiseaux et aux allées et venues des pêcheurs.

 

Des odeurs iodées et fraîches côtoient les parfums très verts de la nature foisonnante autour du village. J’ai rendez vous avec le décorateur de notre belle échoppe des Senteurs Tropéziennes

-Maison ST au 12 rue de la Ponche, au cœur du village aux rues parées de beaux pavements brillants.

J’ai tout en tête car j’ai déjà visualisé mes transformations vous réservant ainsi de très belles surprises. Les commandes de bougies, sprays et diffuseurs d’intérieur ainsi que tous les parfums de peau et produits des lignes visage et corps issus de la haute parfumerie de luxe à Grasse, capitale mondiale du parfum sont arrivées et j’ai vraiment hâte de finir ces transformations pour exposer la belle collection des senteurs Tropeziennes -Maison ST dans son show Room de bien être.

Je vous réserve également un espace gourmand de thés et infusions naturels où vous pourrez choisir vos breuvages préférés en toute sérénité.

 

Actuellement, Saint Tropez dégage une fraîcheur clémente, très stimulante pour les randonnées le long des plantes berges où l’on aime respirer cette bonne odeur de terre et de roches mouillées.

Hier, j’étais allée me balader le long de la mer dorée de soleil, enveloppée à chaque pas de senteurs de bambous humides. Puis, plus profondément dans les terres, je retrouvais avec bonheur une floraison avancée typique de la Côte d’Azur où le mimosa exultait de merveilleux pompons jaunes, se mêlant aux effluves acidulées du kumquat déjà bourgeonnant.

Ses senteurs d’agrumes nous transportent loin jusqu’à l’âge où nous gambadions dans les vergers pour cueillir des fruits sirupeux comme des bonbons. Quel émouvant souvenir !

Et quelle belle respiration dans cette balade hivernale !

C’est si bon de retrouver Saint Tropez et ses parfums divins et enivrants !

Ils ravivent en moi de subtiles fragrances olfactives vécues ici, me rappelant par exemple, lorsque j’ai créé le

-parfum Nº2 « Un après midi d’automne à la Ponche » à l’alcool naturel de betterave et à l’odeur très chic et élégante du vétiver. En bougie, spray ou diffuseur d’intérieur, ce parfum assainit et rafraîchit notre maison par ses notes que j’avais désiré très végétales.

 

Mon ami -James aime venir avec moi retrouver ces parfums caractéristiques de la nature généreuse de la French Riviera avant de repartir au bout du monde pour… Aimer revenir ici, malgré toutes ses découvertes.

Et oui ! Voyez-vous, c’est en voyageant que l’on s’aperçoit que l’on aime revenir chez soi en reconnaissant tous les atouts de la Côte d’Azur comme

-la mer turquoise, les criques plus intimes au sable blanc et doux comme une caresse, les jardins époustouflants et merveilleusement odorants de ce coin si privilégié de la Méditerranée et la nature en générale si variée et accueillante.

Ah Ah !!! On a beau voyager, n’est-ce- pas ?

 

Saint Tropez, en toutes saisons est un fabuleux trésor de vie, je l’ai souvent constaté.

Mais, ne vous y trompez pas car ce grand calme ne tardera pas à s’estomper, faisant place dès ce prochain week end aux premiers arrivants des vacances d’hiver, s’étalant ainsi jusqu’au début du mois de mars.

Alors là, tout s’anime ! Les restaurants et cafés du port créent une ambiance accueillante et chaleureuse où les parfums culinaires se mêlent aux effluves salées que l’on peut goûter avec délectation sur ses lèvres.

Le passant déambule, regarde, achète, s’attable et sourit d’être à Saint Tropez, heureux de sentir la saison fraîche mais douce comme une promesse de printemps affichée sur certains arbres déjà en fleurs.

C’est la valse des parfums qui tourne à trois temps,

-celui du bien vivre,

puis celui d’une belle respiration parfumée et

le temps présent que l’on suspend entre un vol d’oiseau rasant l’horizon et le soleil brillant sur son visage.

 

Une valse à trois temps, une valse à mille temps comme chantait Jacques Brel !

 

Et vous, avez-vous envie de venir valser avec moi dans cet air du temps, parfumé de vétiver, de bambous, d’agrumes et de mimosas ?

Je vous y attends jusqu’à la prochaine fois, à bientôt…

 

Joy.

La créatrice de parfums et journaliste de Maison « ST » Parfum, French Riviera.

joy@maison-st-parfum.com

 

 

Pour suivre mes billets d’humeur, je vous invite à vous inscrire à ma newsletter.

-Joy, journaliste et créatrice des parfums de notre Maison « ST » by « Les senteurs tropéziennes »,

A paraître chaque jeudi.

Pour que vous puissiez suivre :

-mes conseils beauté,

-mes humeurs,

– mes conseils pour parfumer votre intérieur,

Ou des avis précieux de la haute parfumerie de Grasse, capitale mondiale du parfum,

De la French Riviera.

 

Sur chacun de vos achats, 0,20 cents seront reversés à la fondation Aldinie pour soigner les enfants.